Votre site  "Dentiste équin"

 Laurent PELISSON, Technicien dentaire équin, vous conseille:

Le  suivi de la dentition de votre cheval dépend de plusieurs critères: 


- jusqu'à 5 ans, une visite annuelle permet de contrôler la chute des dents de lait et la présence de dent de loup et de cochon. 


- de 5 à 14 ans, je préconise une visite annuelle pour tous les chevaux. Cela permet de corriger rapidement tous débuts de pathologies.


- à partir de 14 ans, comme la croissance des dents ralentit, il est possible d'espacer les visites de 18 mois. 


Dans tous les cas, je préfère me déplacer et ne rien facturer si tout va bien plutôt que de passer à côté d'un trouble léger et de devoir intervenir plus lourdement...

Il faut savoir qu'il y a des signes à ne pas négliger.

En cas de soucis dentaires, au départ, le cheval va supporter en silence. Il aura toutefois des réactions un peu inhabituelles: 
- il sera plus lent à manger, ne finira pas sa ration, perdra de l'énergie, ...
- au travail, il ne s'incurvera pas, penchera la tête d'un côté, ne tournera pas correctement ....


Ensuite, si rien n'est fait, la douleur le fera réagir plus violemment:
- il fera des bourres dans les joues, pourra perdre du poids, aura des coliques, ... On trouvera des grains entiers dans les crottins. 
- au travail, il pourra refuser le mors, avoir des réactions violentes au serrage de la muserolle, refuser de travailler, devenir agressif, arracher les rênes, ...

Contactez-moi pour effectuer un bilan dentaire gratuit de votre cavalerie.


Les vieux chevaux


Quand on sait le temps qu'il faut pour qu'un cheval reprenne de l'état, on peut 

imaginer les difficultés rencontrées par les propriétaires de vieux chevaux pour les 

maintenir en forme si le suivi dentaire n'est pas régulier. D'après l'IFCE, 20 % des 

vieux chevaux n'ont aucun contrôle de dentition. Le vieux cheval est beaucoup plus sujet aux problèmes de dentition: ses racines sont minimes comparativement à un jeune cheval comme le montre cette photo: 

à gauche, la dent d'un cheval de 5 ans (avec une belle racine ) et à droite, la dent d'un cheval de 25 ans ( avec une racine quasi-absente ) ...   


De plus, avec l'âge, les incisives s'inclinent progressivement jusqu'à former un angle excessif. Ce qui 

entraîne une difficulté à la préhension alimentaire...


En résumé, les vieux chevaux ont besoin de conserver de bonnes dents pour rester en pleine forme.